lundi 17 octobre 2022

Mon point de vue sur de surprenants prix Nobel

 Vous pouvez le lire sur le site littéraire suisse Le Passe Muraille :

Tel est prix ...


 Mille fois merci à Jean-Louis Kuffer, maestro de ce site.


lundi 6 juin 2022

Sur le site du "Passe Muraille"

 Ma nouvelle "Lecture privée" est publiée sur le site littéraire de Jean-Louis Kuffer, "Le Passe Muraille".

Pour lire la nouvelle :

Lecture privée

Un prix pour ma nouvelle "Pas de deux"

 Ma nouvelle "Pas de deux" a reçu un prix au concours de la nouvelle 2022 de la ville de Saint-Jean de Braye, organisé par l'association "Tu connais la nouvelle", sur le thème "Chemins secrets".

Merci à toute l'équipe pour la belle soirée de remise des prix, dans le cadre du festival littéraire Litt'Oral, sous la direction artistique de Gérard Audax, directeur de la troupe du "Théâtre Clin d'œil".


Pour lire ma nouvelle :

Pas de deux

samedi 22 janvier 2022

L'Adieu à Spielberg, une nouvelle inédite, cinéphile et un tantinet ironique

 Vous pouvez la lire sur le site littéraire suisse Le Passe Muraille :

L'Adieu à Spielberg

Merci, une fois encore, à Jean-Louis Kuffer, maître d'œuvre de ce site.


mercredi 6 octobre 2021

Une interview à propos de mon livre Devenir Feldenkrais

 J'ai participé au salon Zen, à Paris, invité sur son stand par Franck Koutchinsky, praticien Feldenkrais. À cette occasion, j'ai été interviewé par Jacques Halbronn, pour sa chaîne de télévision Youtube : Télé de la subconscience, à propos de mon livre Devenir Feldenkrais.

Vous pouvez voir l'émission en cliquant sur ce lien :

L'interview

Le livre est sorti le 15 novembre. Il est disponible sur Amazon et bientôt sur les autres sites ou via les librairies. Son prix est de 23 euros.

Je dispose également d'exemplaires que je peux vous faire parvenir dédicacés. (je prends en charge les frais d'envoi). Pour cela, envoyez-moi un email à cette adresse :
devfelden@gmail.com

(règlement par chèque ou virement).



dimanche 1 août 2021

Mon nouveau livre

 J’ai le plaisir de vous annoncer en avant-première mon nouveau livre : 

Devenir Feldenkrais
Du shtetl à la Méthode


Aux éditions Valensin David Reinharc


La sortie officielle est prévue le premier novembre 2021,  mais je dispose d’ores et déjà d’exemplaires que je vous dédicacerai avec plaisir. N'hésitez pas, le prix est de 23 euros (les frais de port éventuels sont offerts). 

Quatrième de couverture 

Moshe Feldenkrais est un maître du contrepied. Juif, né en 1904 dans un shtetl russe, il fuit la misère et les pogroms, seul, à quatorze ans, direction la Palestine. Il y survit en faisant le manœuvre sur les chantiers du futur Tel Aviv. Il reprend ses études, invente une technique d’autodéfense, puis s’établit cartographe. On se dit ouf ! Le voilà tiré d’affaire. Pourtant il se lance, en France et sans parler la langue, dans un doctorat de physique. Devenu ingénieur, et l’une des premières ceintures noires de judo en Europe, il travaille avec les Joliot-Curie. La guerre éclate, le voilà en Ecosse, chercheur pour l’Amirauté anglaise. 

Blessé en jouant au football, la médecine ne peut rien pour lui ? Il se soigne lui-même, étudiant diverses sciences et explorant les mystères de son corps, jusqu’à retrouver l’usage du genou. Cette découverte des capacités du système nerveux, quand on renonce à dissocier corps et esprit, est à la base de ce qui deviendra sa méthode thérapeutique mondialement pratiquée, la « Méthode Feldenkrais ». Mais ceci est le début d’une autre histoire et la fin de ce récit, plein d’humour, de passion, et basé sur des faits authentiques. 

Le mot de l’auteur 

Ce livre est un récit littéraire. Il s’agit de ma perception de la première partie de la vie de Moshe Feldenkrais, depuis son shtetl natal jusqu’au moment où il décide de se consacrer à sa méthode. En m’appuyant sur sa biographie et sur ses œuvres, je raconte son histoire telle que je la ressens et telle que je l’imagine. Je ne suis pas de culture juive, je ne pratique pas la Méthode Feldenkrais, mais j’ai été fasciné par la singularité et l’universalité de ce personnage. 

La vie de Moshe Feldenkrais est l’éclatante démonstration de ses idées. Il croit en l’individu. Chacun naît unique, chacun devient le produit de son histoire personnelle. L’homme n’est pas prédestiné, ni biologiquement, ni socialement. Et c’est le corps qui permet à l’esprit de se constituer, chaque mouvement créant de nouvelles connexions cérébrales qui permettent de nouveaux mouvements, dans un cercle évolutif permanent. L’environnement joue aussi un rôle primordial, l’individu se définit par ses interactions avec ce qui l’entoure et qui nourrit tout autant son corps que son esprit. Cette primauté du soi, cet équilibre dynamique corps/esprit, ce refus des catégories paralysantes, Moshe les vit et les ressent bien avant de pouvoir les formuler et en nourrir une approche thérapeutique novatrice. Dès l’âge de quinze ans, il décide qu’il ne sera pas seulement un Juif, mais qu’il sera lui-même, un être libre, pétri de judaïsme, certes, mais avant tout citoyen du monde. Jamais il ne se laisse enfermer, cataloguer, il est physicien chez les sportifs, judoka chez les scientifiques, il cherche une synthèse et une ouverture au monde, qu’il trouvera enfin, la cinquantaine passée, terminant en quelque sorte cette longue adolescence, ce patient apprentissage de soi. 

La trajectoire de Moshe Feldenkrais, fusée d’énergie positive au milieu des chaos, est un message d’optimisme, se faire confiance, qui que l’on soit, où que l’on soit, à condition d’accepter de se confronter à la réalité, en force et en lucidité, vivre et construire sa vie au lieu de la subir ou de la rêver. 



lundi 31 août 2020

Une nouvelle inédite, pédestre et provençale.

 Vous pouvez la lire sur le site littéraire suisse Le Passe Muraille :

Pas de deux



Merci, une fois de plus, à Jean-Louis Kuffer, maître d'oeuvre de ce site.